01
HISTOIRE

Créé 18/02/20
MAJ 03/03/20
Retour page précédente

Provinces de la Gaule
Aquitaine - Belgique - Germanie - Lyonnaise - Narbonnaise
Novempopulanie - Sénonnaise - Séquanaise - Viennoise


Carte Jean Fioroni

Brève histoire de la Gaule Narbonnaise.

-600 : Fondation de Marseille par les phocéens.

La Gaule Transalpine.
-154 : Première intervention romaine à la demande de Marseille pour défendre les colonies phocéennes d'Antibes et de Nice (Marseille avait payé la rançon exigée par les Gaulois en -390)
-121
:
A la demande de Marseille, Q. Fadius Maximus et Cn. Domitius Ahenobarbus, deux, généraux romains, battent les Allobroges et les Arvernes dans la vallée du Rhône. Le second entreprend la pacification de la région qui se fait sans résistance majeure. Afin de protéger les nouvelles conquêtes contre des populations toujours prêtes à mener des incursions dévastatrices sur les rives de la Méditerranée et à menacer sans cesse la route d’Espagne il prend deux décisions importantes : fonder une ville et construire une voie terrestre reliant l’Espagne à l’Italie (voir Voies Romaines plus bas). Les raisons sociales, économiques et militaires se sont conjuguées pour emporter la décision de fonder une nouvelle colonie, Colonia Narbo-Martius. (on ne parle pas encore de Province).
-118 : Fondation de Narbonne, capitale et arrivée des nouveaux colons les 'Atacini' (de l'ordre de 3000). On sait peut de chose de cette première fondation.

La Gaule Romaine.
-46/45 : Jules César, vainqueur de la guerre des Gaules, crée la Colonia Julia Narbo Martius et y annexe Marseille. Fin de la cité phocéenne.

La Gaule Narbonnaise.
-27 : Auguste réorganise la Colonie et lui donne le nom de Narbonnaise..
295 : Dioclétien démembre la Narbonnaise en Narbonnaise 1ère, Narbonnaise seconde et Viennoise. Cette dernière sera démembrée en Viennoise 1 et viennoise 2 au Ve siécle.
406 : Les Wisigoth occupent la Narbonnaise.

414 : Mariage du Wisigoth Athaulf avec Galla Placidia, fille de l'Empereur romain Théodose 1er.
462 : Les romains livrent Narbonne auw Wisigoths.

Au Moyen Âge.
719 : Les Arabes s'emparent de Narbonne.
759 : Les Francs s'emparent de Narbonne.
1348 : La Peste Noire atteint Narbonne.

Les principales voies romaines traversant la Narbonnaise :
(Dates approximatives)

-118 : Voie Domitia (de Briançon vers l'Espagne). Elle reprend un ancien itinéraire Celte fondé sur la légendaire voie Héracléenne tracée par Hercule
(1).
- 22 : Voie Agrippa (Arles à Lyon, puis embranchements au-delà de Lyon).
-13 : Voie Aurélia oui Julia Augusta (Nîmes à Nice puis vers Rome).
14 : Voie Aquitania (Narbonne à Bordeaux).


(1) La route du bout du monde ou la voie héracléenne :

En bas à gauche, le traçé se poursuit jusqu'au promontoire sacré (Sagres) en Espagne.
Source : 'Sur les sentiers ignorés du monde Celte' de Graham Robb.
Les principaux peuples
de la Narbonnaise



Allobroges
Atacini
Ausques
Brebyces
Cavares
Ceutrones
Commiens
Consorani
Gabales
Helviens
Meduliens
Reii
Rutènes
Salyens
Sardones
Segobriges
Saluviens
Segovellaunes
Sordonnes
Tolosates
Tricastins
Umbranici
Vellaves
Voconces
Volques Arécomiques
Volques Tectosages





Voir aussi pages :

La Gaule en -58
Provinces Romaines
Wisigoths



HISTOIRE

Les Ligures avant la Narbonnaise



Emplacement approximatif des Ligures
au IIIe siècle av. J.-C.. Leur territoire déjà largement
régressé par rapportà l'époque néolithique.
Les colonies phocéennes du littoral méditerrenéen,
dont Ampurias et Marseille, étaient en Ligurie.
Image Internet complétée par JF.

Les Ligures sont un peuple de l'Antiquité que les Grecs et les Romains trouvèrent établis sur les côtes de la mer Méditerranée. Cette contrée était appelée Ligurie (Liguria) depuis les temps les plus anciens. Elle était divisée en un grand nombre de tribu qui furent soumises par les Romains entre -200 et -163.

Les ligures n'ont laissé aucun écrit. Il est donc difficile d'assigner des frontières à la Ligurie primitive. Les seules sources sont dans la littérature gréco-latine.

Dans le Périple de Pseudo-Scylax (écrit entre la fin du VIe et le IVe siècle av. J.-C.) il est dit que :
- les premiers peuples de l'Europe sont les Ibères, qui s'étendent depuis Cadix jusqu'à Emporia, colonie de Marseille;
- tout l'espace compris entre Emporia et le Rhône est occupé par les Lygies ou Ligures, et les Ibères mêlés
- après le fleuve Rhône sont encore les Ligures jusqu'à Antium; dans cette région est« la ville grecque de Marseille (2).

(1) Pseudo Scylax est un périple grec dont parlent Hérodote (-480 à -125) et Strabon (-63 à +23).
(2) Marseille était donc en Ligurie.


Provinces de la Gaule
Aquitaine - Belgique - Germanie - Lyonnaise - Narbonnaise
Novempopulanie - Sénonnaise - Séquanaise - Viennoise


01
HISTOIRE Retour page précédente